Rechercher

Idée reçue: plus je retarde le coucher de mon enfant, mieux il dormira !

Dernière mise à jour : nov. 4

Retarder le moment du coucher malgré des signes évidents de fatigue dans l'espoir que bébé s’endorme plus facilement, dorme mieux la nuit et plus longtemps le matin est une fausse idée à laquelle de nombreux parents croient.


Pourquoi nos petits loulous ne trouvent-t-ils pas le sommeil alors qu'ils démontrent autant de signes de fatigue? C'est très simple : il y a mieux à vivre que de dormir :) Les enfants préfèrent bien entendu répondre à leurs plaisirs (jouer, se balader, relationner avec leurs parents...) plutôt que de répondre à leur besoin de sommeil où il est alors nécessaire de déconnecter avec le monde extérieur.

C'est un peu comme nous adultes, qui n'a jamais accepté une soirée entre copains alors que son état de fatigue était proche de l'épuisement ? :)

La différence est qu'en temps qu'adulte nous avons la capacité à se raisonner, nous avons la conscience suffisante pour dire stop. Chose qu'un petit enfant n'a pas encore, et attendra pour de nombreux d'entre eux, l'épuisement total pour se laisser aller au sommeil.


-> Le piège qui guette les parents, qui souhaitent eux aussi passer du temps avec leur bébé - qui n'a pas l'air d'avoir envie de dormir -, est de le voir devenir de plus en plus agité avec ou sans pleurs. Cependant, cette importante agitation est en fait le signe ultime de fatigue chez un enfant ayant besoin de dormir. L'enfant s'agite car il tente coûte que coûte de résister au sommeil. Les autres signes de sommeil sont : se frotter les yeux, le nez, les oreilles, bâiller, bouger les bras et les jambes de manière saccadée...


-> Lorsque les signaux de fatigue sont là, c'est que le petit train du sommeil passe et qu'il informe bébé qu'il est temps de se reposer. Le rôle du parent est alors de faire en sorte d'aider son bébé à accepter et répondre à son besoin pressant de sommeil. Il s'agit donc de cesser toute forme de stimulation et le mettre dans un état de confort qui lui permettra de se laisser aller à l'appel du sommeil.


C'est un fait -> Chez le bébé et l'enfant, le sommeil appelle le sommeil, ainsi, plus il dormira le jour, mieux il dormira la nuit et inversement.


N'attendez plus que votre enfant soit épuisé pour l'inviter à dormir, mais répondez à son besoin de repos dès les premiers signes de sommeil. Vous verrez que plus votre enfant apprendra à écouter les signaux de fatigue que son corps lui envoies, plus il prendra plaisir à aller se coucher.


Marie Malgorn




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout